Teqoya, avec le Carnot ESP, propose un purificateur aux performances inégalées

En s’appuyant sur les compétences du Carnot ESP en matière de motorisation et rejet de macro et nanoparticules, Teqoya peut garantir l’efficacité d’un dispositif économique et écologique.

L’innovation

Les appartements et espaces confinés comme les intérieurs de voiture concentrent les particules fines et extra-fines issues des combustions de chauffage ou motorisation. Pour le grand public, les solutions de dépollution par ionisation ont souvent l’inconvénient d’être bruyantes, nécessiter l’entretien de filtres non recyclables, sans une efficacité garantie. Teqoya s’est donné les moyens, grâce aux capacités de simulations et de mesures indépendantes du Carnot ESP, de proposer un appareil garanti 10 ans en usage continu, sans consommable, silencieux, économe en énergie, aux performances inégalées.

Le besoin

Teqoya s’est lancée en 2015 sur l’idée d’exploiter le résultat de 15 ans de recherches sur la production d’ions négatifs, en éliminant tout risque de générer de l’ozone, facteur de gêne respiratoire. L’entreprise s’appuie sur une unité de production en Gironde d’une dizaine de salariés, et met en avant des valeurs de respect de l’environnement, un grand confort d’usage et une absence de consommable. Teqoya a visé immédiatement le marché chinois, plus mature que le marché français, et confronté au problème de dispositifs grand public peu fiables. Pour s’assurer de la qualité de l’air assaini par son procédé breveté, Teqoya a fait appel à l’unité Certam du Carnot ESP, seul organisme à disposer des compétences et des ressources pour analyser et quantifier les effets d’un appareil posé près de l’utilisateur dans une pièce de 15 m². Les résultats obtenus ont permis à Teqoya de se faire remarquer au CES 2015 à Las Vegas, ainsi qu’à New-York et en Chine.

L’efficacité prouvée, ainsi que l’image de robustesse et luxe à la française, ont déjà conquis les chinois qui représentent 80% du chiffre d’affaire sur 2016.

Le partenariat

Le Certam, centre d’études et de recherches en aérothermique et moteur, fait partie du Carnot ESP. Le partenariat a porté sur deux points essentiels : d’une part, la caractérisation de l’effet du système Teqoya sur les particules fines et extra-fine en milieu confiné, d’autre part l’innocuité pour l’utilisateur même s’il est très proche de l’appareil.

Le Certam a mis en place une simulation au plus près de la réalité, sa maîtrise des phénomènes de combustions et d’aérosols lui permettant de concevoir un environnement où les tailles de particules varient de 20 à 1000 nm. Les contrôles effectués dans une pièce de 20 m² pour un appareil destiné à traiter 15 m² démontrent que la qualité de l’air est bonne après 1 heure de fonctionnement. Pour vérifier l’absence d’oxydation de l’air par des composés type ozone, le Certam s’est appuyé sur la détection par résonance paramagnétique électronique par spin-probe, une technique totalement maîtrisée et dont les résultats sont conformes à d’autres tests, moins précis, réalisés par Teqoya.

Désormais, Teqoya propose ses produits pour pièces de 15 et 30 m² ainsi que pour les habitacles de voitures au consommateur français, maintenant conscient des risques, au travers de réseaux de distribution comme Boulanger et Celyatis.